86 (Excellent !)

La république de San Magnolia est sous la menace constante de la Légion, des machines automatisées créées il y a neuf ans par l’empire de Giade. Pour tenir le front, San Magnolia développa ses propres machines, les Juggernauts. Si elle s’argue d’une guerre sans perte humaine, la réalité est tout autre. Dans le 86ème district, connu seulement de l’armée, des parias luttent dans ses machines pour protéger la capitale. A distance, Lena se voit chargée du commandement d’une unité spéciale à la triste réputation.

Entre sa réalisation et son histoire, 86 proposera un anime qui ne laissera pas indifférent. Son scénario livrera déjà de très bons éléments, mettant en place un univers réussi et des enjeux bien ressentis, ainsi que des thèmes bien présentés (dont on reconnaît bien le média d’origine, les LN). Le découpage des scènes, revenant parfois légèrement en arrière selon le point de vue, sera également très réussi, nous faisant suivre à merveille le déroulement des combats et l’impact sur les différents groupes de personnages. L’histoire en elle-même livre son lot de rebondissements, que ce soit dans le tragique ou l’héroïque, tout en soutenant l’évolution des personnages eux-mêmes, qui livrent ainsi un double combat, autant extérieur qu’intérieur. Cette charge d’émotions se ressentira très bien tout au long de l’anime, offrant de très belles scènes à fleur de peau. Le tout soutenant à merveille les thèmes de l’histoire, notamment la quête de sens. Les quelques doses d’humour seront également très réussies.
Les personnages seront des plus centraux dans l’histoire, et tous très bien menés dans leurs doutes et évolutions. Léna offrira une bonne introduction à l’univers et ses enjeux, tout en gagnant en expérience au contact des 86, au travers d’une évolution humaine réussie et touchante. Shin, bien que très classique, offrira bien sûr un personnage assez intéressant et sur lequel l’histoire insistera bien, dans une évolution mettant souvent les bons mots sur la quête de sens et le non-désir qui l’habitent. Mais le personnage de Shin est d’autant plus bon qu’il fait partie d’un groupe, dans lequel les interactions et dialogues seront très réussis. Chaque personnage des 86 impactera ainsi à sa manière le récit, ne serait-ce que par sa présence et relation vis-à-vis de Shin, et inversement. Cette relation de groupe est très bien ficelée, offrant également de nouvelles choses pour la seconde partie de l’anime, et donne tout son cœur à l’histoire et ses thèmes. L’utilisation de Fido pour la réalisation est également une excellente idée.
La réalisation est indéniablement un des meilleurs points de l’anime, à commencer par de jolis décors très bien mis en valeur par l’utilisation des couleurs et lumières. Cela car la mise en scène est elle-même très bonne, mettant autant en avant des scènes contemplatives réussies dans ses plans, que des combats nerveux et très bien animés. L’habillage des dialogues, et la symbolique qu’on y trouve (notamment les rails), est excellent, offrant des plans réussis et travaillés qui donneront un impact décuplé aux scènes. L’anime offre son lot de plans marquants, et des idées visuelles très réussies, notamment sur la fin avec l’utilisation qui est faite des bordures.
Les musiques sont aussi très bonnes, soutenant à merveille les ambiances et scènes, dans l’action comme dans l’émotion, nous plongeant dans le récit. L’utilisation des op/ed est également très appréciable dans certaines de ces dernières.
La fin est splendide, offrant un dernier combat exaltant et aux enjeux très bien ressentis. Suivi d’un final empli d’émotions et des plus touchants, où la mise en scène sera des plus réussies. Que ce soit dans sa réalisation, ses personnages ou ses discours, 86 est un anime qui saura nous toucher de bien des manières. Je lui mettrais un 8,5/10.

Episodes : 23

Ost remarquables : L’ost, avec la bonne The answer, la bonne Eighty-Six, la belle Voices of the chord, la belle Shin, la jolie Underneath the sky, la belle The nameless tragedy, la jolie The same sky, the same dusk, la bonne Reginleif, la belle Alive today, la bonne Hear my voice, la très bonne Avid, la bonne Hands up to the sky, l’excellente Kyôkaisen, et la superbe LilaS.

Un excellent amv (avec spoils) :

Un bel amv (avec spoils) :

Et un bon amv (avec spoils) :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :