Akudama Drive (Excellent !)

Suite à un malentendu, une jeune citoyenne du Kansai se retrouve au commissariat, accusée d’arnaque. Elle est alors embarquée malgré elle dans une mission à haut risque aux côtés d’akudama, les plus grands criminels du Kansai.

Akudama Drive propose un spectacle grandiose, accompagnant une histoire réussie et très bien menée. Le scénario livre un postulat de départ assez sympa, qui proposera déjà de bonnes idées et présentant bien l’univers. S’il oscillait beaucoup entre le faux sérieux et l’humour, il montera cependant d’un cran en proposant de beaux moments de bravoure ou d’horreur, et surtout de très bons rebondissements, qui offrent à l’histoire des thèmes de fonds très efficacement utilisés. Le questionnement moral sur l’utilisation de l’autorité, et la non-binarité du bien et du mal seront très bien exposés dans des scènes marquantes, aux symboliques bien présentes. Le tout offrira un humour sympathique, et beaucoup d’idées pour son univers et ses personnages, dans un rythme très bien maitrisé qui nous laissera rarement du répit dans cette aventure hors du commun.
Cette aventure est bien sûr portée par des personnages hauts en couleur et bien pensés. Chacun ayant son domaine de prédilection, cette équipe hétérogène offrira de grands moments, tant dans leur entraide bon gré mal gré, que dans leurs oppositions grisantes. On appréciera autant l’inflexible détermination de certains, que l’humanité dissimulée d’autres, en passant par les plus sanguinaires qui, à leur manière, seront aussi attachants que détestables. Et la cohabitation de ce beau monde, en plus d’autres qui se rajouteront à ce joyeux bordel, donne une épaisseur et saveur particulières à l’univers. Les évolutions de certains seront également très réussies, soutenant à merveille l’histoire.
La réalisation est tout bonnement excellente. Les décors et tout l’univers visuel sont très beaux, fourmillant de détails et de jeux de lumière et couleurs. Entre alors la mise en scène qui sublime le tout en offrant un spectacle maitrisé dans les moindres détails, proposant des idées visuelles riches et réussies, sans jamais tomber dans l’illisible. Certains plans marqueront par leur symbolisme ou leur grandiose, là où d’autres scènes offriront de belles folies visuelles sur la fin. Les codes sont bien maitrisés également, passant sans mal de l’horreur au suspense et autres. Le tout en proposant aussi quelques jolies scènes contemplatives. Les scènes explicatives des deux mascottes sont un plus très appréciable et très bien utilisé par le scénario. On regrettera juste la censure qui aurait pu être mieux intégré.
Les musiques sont très bonnes, collant bien à l’univers et soutenant très bien l’action de leur dynamisme. Si elles offrent un très bon fond sonore aux scènes, le tout manque cependant de thèmes vraiment marquants.
La fin est magistrale, dans un épisode aussi riche que marquant. D’excellents rebondissements, des scènes visuellement de toute beauté et toujours plus folles, un chant du cygne touchant, une lueur d’espoir, et tant d’autres émotions qui nous traverserons en ce dernier épisode. Concluant à merveille l’histoire, il offre également l’apogée de ses thèmes, le tout dans un grandiose et une émotion qui font très plaisir à voir. Akudama Drive est donc un spectacle à absolument voir, proposant bien plus qu’une simple histoire de voyous, dans un univers et des personnages marquants. Je lui mettrais un 9/10.

Episodes : 12

Ost remarquables : L’ost, avec la bonne All bad guys, la bonne Akudama drive, la bonne Genkai over, la bonne Execution division, la belle Me whereabouts, la belle Marshmallow and takoyaki, la très jolie Akudama rest, la bonne Love and know the evil, la jolie My whereabouts, la bonne Isn’t it too much…, la bonne Kanto, la belle [Swindler], la très belle To the light, et un bon ed.

Un très bon amv :

Un très bon amv (avec spoils) :

Un bon amv (avec spoils) :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :